La designer polonaise basée aux Emirats, Agata Kurzela, a réalisé un projet de rénovation complète d’un des immeubles de 1908 situé dans le centre historique de Khor Al Maqta à Abu Dhabi. Ce quartier est connu pour ses superbes vues sur le Grand Canal et la Grande Mosquée Sheikh Zayed, ainsi que pour ses hôtels de luxe et ses restaurants.

Depuis 20 ans, l’Émirat se transforme et souhaite devenir un hub des arts et de la culture au Moyen-Orient. Avec une écriture contemporaine, le projet de rénovation de ces bureaux du gouvernement, d’une surface de 2500 mètres carrés, s’inscrit dans cette optique en gardant l’âme et l’histoire du bâtiment. 

Le credo d’Agata Kurzela, designer qui a gagné de nombreux prix, est l’utilisation intelligente et créative de l’espace disponible, avec une mise en valeur de la texture des différents matériaux. Les technologies de pointe savamment mêlées à l’artisanat traditionnel créent ainsi une signature unique. 

Agata Kurzela a mis à nu la structure brute existante et a libéré l’espace en retirant les cloisons et séparations. Elle a ensuite modelé les volumes pour augmenter leurs fonctionnalités en créant des mezzanines et des plateformes reliées par des escaliers, mais aussi en y intégrant des espaces plus cloisonnés tels que des pods autonomes. 

La nouvelle configuration offre des bureaux privés, des espaces de travail flexibles, un espace d’exposition, des salles de prières séparées pour hommes et femmes. Dans les toilettes à l’aspect futuriste, des miroirs à la fois translucides, opaques et réfléchissants surplombent des lavabos monolithiques. Afin de garder intact le plafond d’origine, la climatisation a été installée à l’intérieur de colonnes autoportantes.

Agata Kurzela a conçu un complexe moderne tout en restant ancré dans l’héritage des Emirats. Des matériaux traditionnels ont été mis en œuvre tels que du plâtre brut et des nattes de palmier tissées appelées “khoos safeefah”. Ces matériaux anciens côtoient des murs en acier patiné et des rideaux constitués de chaînes en acier qui délimitent la salle de prière des hommes. 

La palette de couleur sable inspirée du désert donne à l’espace des tons chaleureux et calme, tout en rappelant l’histoire du pays. Agata Kurzela a fait appel à des créateurs et artisans locaux dans la mesure du possible afin de respecter les traditions du pays et amener une autre conception de la modernité.

Architectes : Agata Kurzela

Crédit photos : Sebastian Böttcher


Vous recherchez un poste en Architecture ou en Architecture d’intérieur ?

Découvrez nos offres d’emploi !