Le studio d’architecture Foster + Partners a réalisé DJI’s Sky City, le nouveau siège social de DJI, le leader mondial des drones et de la technologie de caméra créative, à Shenzhen en Chine. Après 6 années de construction, le bâtiment est prêt à accueillir environ 8000 employés, avec des espaces dédiés au travail de bureau, à la recherche et au développement ainsi qu’aux tests des drones. Les bâtiments intègrent également des installations publiques, un centre médical et des jardins zen. 

Le complexe est constitué de deux gratte-ciel de 213 mètres de haut qui possèdent respectivement 40 et 44 étages. Un pont suspendu à ciel ouvert de 90 mètres de long relie les deux tours à plus de 100 mètres au-dessus du sol.

Des centaines d‘études ont été nécessaires avant d’arriver au concept final qui est une structure en acier asymétrique. Les deux tours sont organisées chacune avec un noyau central à partir duquel des grands volumes sont en porte-à faux. Six blocs de verre sont suspendus asymétriquement autour des trois côtés du noyau.  Les blocs suspendus sont portés par des gigantesques fermes et des tubes de suspension en acier.  Le porte-à-faux maximal des blocs atteint 21,5 mètres. Cette structure est porteuse mais c’est aussi un élément esthétique qui permet d’allier espace et équilibre. 

Les blocs en porte-à-faux permettent notamment d’accueillir de grands volumes sans structures porteuses pour tester les drones. Ils s’étendent sur une hauteur équivalente à 4 étages et permettent des zones de tests optimales. 

L’autre prouesse technique du DJI’s Sky City, est son pont suspendu fuselé qui relie les deux bâtiments. Il est situé à mi-hauteur des deux tours et possède une structure fine et légère qui contraste avec les blocs en porte-à-faux. Chaque extrémité du pont se reflète dans un miroir d’eau. 

Foster + Partners a créé un lieu architectural impressionnant et innovant tout en préservant le confort et la convivialité des usagers. Les volumes ont été conçus pour laisser entrer le maximum de lumière. Au sommet de chaque bâtiment, les blocs en porte-à-faux accueillent un jardin zen. Ainsi, les employés peuvent profiter d’un espace extérieur et d’une vue imprenable sur Shenzhen. 

« À l’aube d’une nouvelle ère pour DJI, nous avons prêté une attention particulière à la croissance et au bien-être de chaque employé. Cela commence par un environnement de travail qui est à la fois pratique et agréable. J’espère que Sky City nous inspirera tous à travailler ensemble et à atteindre de nouveaux sommets de progrès et de sagesse. » a déclaré Frank Wang, fondateur et PDG de DJI.