Le musée des réfugiés du Danemark, FLUGT, se situe à Oksbøl au sud du pays sur la côte ouest. Il a été réalisé sur le site du plus grand camp de réfugiés du pays pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce sont les deux bâtiments de l’ancien hôpital qui ont été utilisés pour répondre à cette nouvelle fonction. Les architectes ont réalisé une extension pour créer un seul et unique bâtiment. Cet ensemble mesure 1600 mètres carrés dans lesquels sont répartis les différents espaces du musée. Le camp de réfugiés abritait jusqu’à 35 000 personnes, ce qui correspondait à la 5e plus grande ville du Danemark. 

Le projet d’extension du musée a été confié à l’agence d’architecture BIG, fondée en 2005 par Bjarke Ingels. C’est l’une des agences les plus reconnues dans le monde. Ils ont récemment travaillé sur Le Musée National Juneteenth dédié à l’abolition de l’esclavage à Fort Worth aux États-Unis.

FLUGT a été construit à proximité du musée souterrain de Tirpitz, conçu par BIG également, près d’un ancien bunker nazi. Ces deux projets ont été commandés par le Vardemuseerne, responsable du patrimoine historique de cette région du Danemark. Les architectes se sont nourris de la vision sans compromis de directeur du musée, Carl Kjeld Jensen. 

Le musée est entouré par la forêt. Les deux bâtiments de l’ancien hôpital sont les dernières traces physiques du camp de réfugiés. Bjarke Ingels précise : « Le Musée des réfugiés du Danemark explore une partie importante de notre histoire et un thème plus pertinent que jamais avec des millions de réfugiés actuellement déplacés de chez eux. Nous avons conçu un cadre architectural qui connecte le passé et le présent — avec un nouveau bâtiment directement façonné par sa relation avec les bâtiments historiques de l’hôpital du camp de réfugiés de la Seconde Guerre mondiale. » La volonté du client et des architectes était de conserver les bâtiments hospitaliers existants.

Le Musée est structuré autour de 3 bâtiments distincts sur un seul niveau. Le bâtiment nord a été rénové pour accueillir les principaux espaces d’exposition imaginés par Tinker Imagineers, une agence de design basée aux Pays-Bas. La partie sud du Musée intègre un café, des espaces de conférences et des bureaux. 

Le troisième espace dont est composé le musée FLUGT est l’extension créée par l’agence d’architecture BIG. C’est une structure courbe qui forme comme le symbole « om » qui relie les deux bâtiments historiques. Les façades sont en acier Corten, un acier patinable qui rappelle celles en briques rouges des murs de l’ancien hôpital. 

À l’intérieur, c’est un vitrage toute hauteur et incurvé qui donne à voir la forêt environnante ainsi qu’un petit jardin intérieur semi-clos et un bassin circulaire peu profond. La structure apparente de la nouvelle extension est en bois massif conçue pour faire écho aux toits en bois des bâtiments d’origine.

La collaboration de l’agence BIG et du Vardemuseerne a permis la création d’un lieu unique « Nous nous sommes engagés dans ce projet de tout notre cœur avec l’un des plus grands challenges du monde — comment nous accueillons et protégeons nos concitoyens du monde quand ils sont obligés de fuir. »  ajoute Ingels.

Architectes : BIG