L’équipe du studio Olson Kundig Architects a recherché l’originalité avec la conception du chalet « Studhorse », une maison de vacances située dans la montagne, non loin de la petite ville de Winthorp dans l’état de Washington. Localisé dans la vallée de Methow, le projet répond parfaitement aux attentes du client : « interagir avec l’environnement quelle que soit la saison ». Pour suivre le cahier des charges, les architectes ont reproduit l’expérience d’un feu de camp entouré de tentes. Ainsi, la disposition des bâtiments se présente sous forme de quatre structures indépendantes entourant un pavillon central, espace commun de la maison. 

Tom Kundig explique ainsi sa réalisation : « Les maisons secondaires doivent avoir un esprit d’aventure, ce qui permet de créer des souvenirs inoubliables. Il est donc indispensable de les concevoir de façon non conventionnelle. »

Les quatre ensembles détachés qui forment la maison sont situés sur le vaste plateau de Studhorse Ridge, dominant le lac Pearrygin. Chaque structure est positionnée de façon à bénéficier d’une vue optimale afin d’accentuer, à travers l’architecture, l’expérience unique du lieu. Pour renforcer la communion avec la nature, les frontières entre le paysage et le bâti sont délibérément floues. En effet, au quotidien, les habitants doivent passer de l’intérieur à l’extérieur et inversement. 

A ce sujet, Kundig remarque : « Dans cet environnement de montagne, une maison de ce type, avec son esprit aventurier, vous force à vous confronter à chaque saison. Vous devez passer à l’extérieur pour atteindre l’intérieur. Le chalet a donc ses petits désagréments, mais le propriétaire et moi-même voyons plutôt cela comme des moments fabuleux et marquants. »

 A Studhorse, le bâtiment principal comprend les pièces à vivre, le salon, la cuisine et le bar. Les architectes ont choisi de grouper les espaces privés dans le deuxième bâtiment, plus éloigné. Il s’agit de la chambre parentale, la chambre des enfants et le bureau. Les chambres d’amis sont situées dans une troisième structure, afin de préserver une certaine intimité. Le sauna est isolé des autres ensembles et offre une vue dégagée sur la vallée. 

La maison est construite en acier et en verre, des matériaux résistants prévus pour affronter le climat rigoureux de la région. En effet, des feux de forêts surgissent souvent avec la chaleur de l’été et la neige est abondante l’hiver.

La construction intègre des revêtements en bois aux tonalités différentes. Cette absence d’uniformité témoigne de leur origine. En effet, ce bois a été récupéré en démantelant une ancienne grange de Spokane. Les architectes s’attendent à ce que cette palette de couleur se modifie avec le temps en se patinant au fur et à mesure et, de ce fait, se fonde encore mieux dans le paysage. 

« Les matériaux sont résistants à l’extérieur, à cause du climat de montagne, mais l’intérieur est cosy. C’est comme si l’on entrait dans un sac de couchage : chaud, protecteur et douillet » conclut Kundig. 

Architectes : Olson Kundig Architects

Crédits photos : Benjamin Benschneider