Le luminaire en briques Lego, imaginé par le studio de design Ambience à Melbourne, est un kaléidoscope coloré, parfait pour créer une ambiance rétro et geek chic. Cette lampe à LED, au bon goût de notre enfance, est à la fois élégante et minimaliste. Personnalisable, chacun peut y fixer ses petits personnages préférés pour en faire un luminaire unique. Avec ses deux câbles de suspension souples, elle peut être utilisée comme un plafonnier ou directement comme une pièce de décoration lumineuse au sol. 

Les briques jaunes, rouges, bleues et blanches s’alternent de façon aléatoire pour créer une véritable réplique de construction enfantine. L’effet chahuté de cet assemblage contraste avec sa linéarité et sa sobriété.

Cette lampe s’inscrit dans la veine du design ludique, mouvement qui vise à concevoir des objets du quotidien en s’inspirant de l’univers enfantin, parfois même en réalisant du « upcycling » de jouets. 

Dans le même esprit, la lampe de bureau géante « Original 1227 » du studio Anglepoise, imaginé par George Cawardine a été, à l’origine, commissionnée par le musée Roald Dahl. En mémoire de la petite lampe de bureau qu’utilisait le célèbre écrivain pour enfant, ce luminaire, ludique par sa taille gigantesque, n’est pas non plus sans rappeler la petite loupiote emblématique de chez Pixar, présente à tous les débuts de dessins animés…

Mais les luminaires ne sont pas les seuls à être revisités de façon ludique, la chaise est aussi un objet dont les designers aiment s’emparer. Ainsi, les frères Campana, créateurs brésiliens, ont réalisé la « Banquete chair » avec des animaux en peluche. L’originalité de leur démarche étant de transformer l’inutilisable en art, ils travaillent majoritairement avec des objets de récupération, notamment les vieux jouets. 

Dans la même veine, Léo Abbate, étudiant de l’école de Condé de Lyon, a réalisé une chaise boulier. Ultime aspect enfantin, on peut interagir avec cet objet puisque le boulier est totalement fonctionnel. 

Toutes ces pièces originales, colorées et souvent modulables, nous invitent à nous réapproprier le design en se souvenant de nos jeux d’enfant. Comme pour aller à contre-courant d’une actualité parfois morose, le design ludique égaye nos espaces et contribue à se jouer des conventions pour retrouver la spontanéité de notre enfance.